Nos Prestations

Etat des Lieux

Etat des lieux d’entrée

La législation prévoit que l'état des lieux doit être réalisé au plus tard à la fin du premier mois d'occupation par le nouveau locataire. Mieux vaut le faire si possible avant son emménagement; cela permet de mieux évaluer les dommages, sans compter que des dégâts pourraient avoir été occasionnés pendant le déménagement.
L'état des lieux doit:

  • - être établi “de manière contradictoire”, c’est-à-dire que les deux parties (ou leurs représentants) doivent être présentes; 
  • - être daté et signé en personne par le locataire et le propriétaire; 
  • - être détaillé.

Le locataire dispose d’un mois pour apporter d’éventuelles modifications au rapport d’état des lieux.

source: Test-Achat

Etat des lieux de sortie

Au terme de la location, un nouvel état des lieux contradictoire doit être réalisé.
L’objectif est de comparer le premier état des lieux à celui de sortie, de manière à vérifier si le locataire a causé des dommages. Le cas échéant, il devra en principe indemniser le propriétaire. Attention, cela vaut uniquement pour les vrais dommages locatifs, pas pour ce qui résulte d’une usure normale ou de la vétusté (par exemple, il est normal que le propriétaire doive repeindre les murs après neuf ans).

src.: Test-Achat

L'état des lieux d'entrée ou de sortie peut être réalisé par les 2 parties sans l’intervention d’un expert. Il doit obligatoirement être joint au contrat de location lors du dépôt de celui-ci auprès du bureau d’enregistrement compétent (voir ici) pour le lieu où se situe l’immeuble loué ou par internet sur le site MyRent.

modèle d’état des lieux (Src: Atelier des droits sociaux)

Un expert peut également être appelé pour effectuer les états des lieux. En tant qu'expert, utilise les toutes dernières technologies, et peut réaliser votre état des lieux dont le rapport sera envoyé endéans les 24h.

Evaluation et Estimation pour aménagement ou rénovation d’un bien immobilier.

Avis économique avant acquisition

L’évaluation d'un bien immobilier permet entre autres de s’assurer que le prix de vente correspond bien à la véritable valeur du bien mais aussi, au besoin, de chiffrer les travaux nécessaires.